Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies notamment pour réaliser des statistiques de visites, pour vous proposer des services et des offres adaptés à vos centres d’intérêts, ainsi que des services de partage et pour optimiser les fonctionnalités du site.
Pour en savoir plus sur la protection de votre vie privée et paramétrer les traceurs.

 

Achetez
en ligne

Visites & excursions

City pass

tout bordeaux
en 1, 2 ou 3 jours

  découvrez
notre city pass  
  • Imprimer
  • Augmenter la taille du texte
  • Réduire la taille du texte

Blaye et l'Estuaire de la Gironde  

Située sur un promontoire rocheux, la citadelle de Blaye domine l’estuaire de la Gironde.

    
Elle fut construite par Vauban entre 1686 et 1689 pour protéger Bordeaux en fermant l’estuaire aux bateaux ennemis, anglais ou hollandais. Depuis juillet 2008, elle est inscrite par l’UNESCO sur la Liste du Patrimoine Mondial dans le cadre du Réseau des Sites Majeurs Vauban.

 

Le Verrou de l’estuaire, signé Vauban et classé UNESCO

 
Œuvre majeure du célèbre ingénieur Vauban, le Verrou de l’estuaire est situé de part et d’autre de l’estuaire de la Gironde pour protéger Bordeaux des attaques maritimes ennemies. Il se compose de trois fortifications : la Citadelle de Blaye sur la rive droite, le Fort Pâté sur une île, et le Fort Médoc sur la rive gauche. Le Verrou de l’estuaire est inscrit sur la Liste du patrimoine mondial de l’UNESCO depuis 2008 au côté de 11 autres sites Vauban en France.
    

L’estuaire de la Gironde

Formé par les eaux de la Garonne et de la Dordogne, et se jetant dans l’océan Atlantique, l’estuaire de la Gironde est le plus vaste d’Europe. Milieu naturel singulier, il accueille un archipel de neuf îles, dont certaines sont accessibles lors de croisières organisées durant la saison au départ de Blaye. On y trouve de nombreuses espèces d’oiseaux.   

Le phare de Cordouan

Le phare de Cordouan, situé à l'embouchure de l'Estuaire de la Gironde, est le seul phare en mer des côtes de France encore gardienné, le plus ancien encore en activité et le seul au monde ouvert à la visite ! Site absolument unique, il offre une vue exceptionnelle sur la Gironde et les côtes royannaises et médocaines en récompense de l'ascension des 301 marches qui mènent à la lanterne.

Son classement au titre des Monuments historiques dès 1862, soit la même année que Notre-Dame de Paris, en dit long sur la beauté de son architecture, traitée comme celle d'un château.

L'îlot rocheux sur lequel il repose, entièrement recouvert à chaque marée, abrite un environnement riche de nombreuses espèces végétales et animales.

Le temps de la marée basse, ce sont les gardiens qui accueillent les visiteurs venus en bateau des côtes girondines (départ du Verdon-sur-Mer) ou charentaises (départs de Royan ou de Meschers). Débarqués selon les conditions du jour au pied du phare ou plus loin sur le sable, ils sont invités à découvrir pendant quelques heures cet univers magique. Sans aucun doute, une expérience inoubliable...

La route de la corniche sur la rive droite

Située en bordure d’estuaire, elle relie le village de Plassac avec ses vestiges gallo-romains, à la cité médiévale de Bourg, en passant par la grotte de Pair Non Pair datant de -33 000 av. J-C.
Aussi appelée « le Petit Nice » pour sa végétation luxuriante et son microclimat, elle abrite des maisons troglodytes et des carrelets, pontons de pêche typiques de l’Estuaire.

Le vignoble de Blaye

Entre estuaire et patrimoine, le vignoble de l’appellation Blaye Côtes de Bordeaux produit des vins rouges et blancs de qualité. Les viticulteurs, passionnés par leur métier, ouvrent avec plaisir les chais de leurs propriétés familiales.

En savoir plus