Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies notamment pour réaliser des statistiques de visites, pour vous proposer des services et des offres adaptés à vos centres d’intérêts, ainsi que des services de partage et pour optimiser les fonctionnalités du site.
Pour en savoir plus sur la protection de votre vie privée et paramétrer les traceurs.

loader
 

Achetez
en ligne

Visites & excursions

City pass

tout bordeaux
en 24, 48 ou 72 h

  découvrez
notre city pass  

Acheter et réserver en ligne  

  •       Citypass
    • Transports en commun illimités
    • Plus de 30 musées et monuments
    • Assistant personnel gratuit
    • Visites de ville
  •       Visites de bordeaux
  •       Excursions dans le vignoble
24H 29,00 €
48H 39,00 €
72H 46,00 €
Découvrir les avantages
  • Imprimer
  • Augmenter la taille du texte
  • Réduire la taille du texte

La presqu'île  

La presqu’île de la métropole est le pays des eaux mêlées. Située au nord-est de la métropole, entre la Dordogne et la Garonne, ce territoire remarquable se distingue du reste de la métropole par la présence des marais, l’activité industrialo-portuaire et les nombreux parcs et domaines viticoles qui le constituent.
 
Communes : Ambès, Bassens, Ambarès et Lagrave, Saint-Louis-de-Montferrand, Saint-Vincent-de-Paul et Carbon-Blanc

 

Des marais à perte de vue

La Presqu’île concentre les marais intercommunaux de Montferrand, vaste étendue de 296 hectares. Espaces à la fois naturels et agricoles, ils accueillent vaches, chevaux, chevreuils, sangliers mais également cigognes, canards sauvages, hérons cendrés ou cigognes noires. L’association Les Amis des Marais de Montferrand organise chaque année des balades afin de découvrir et comprendre ce milieu.

Les paysages de la Presqu’île s’apprécient également via les sentiers de randonnée comme la voie jacquaire dite « de Tours » qui traverse la métropole bordelaise de Saint-Vincent-de-Paul à Gradignan.

Des parcs à jouer, des parcs à séjourner

La Presqu’île accueille une partie du Parc des Coteaux, ensemble d’espaces verts reliant Bassens à Floirac. À Bassens, le sentier pédestre traverse le domaine de Beauval où l’on peut admirer l’éolienne de Bollée, le Parc de Séguinaud ou encore le Tertre de Panoramis avec le refuge périurbain La Nuit Américaine qui offre une vue atypique sur le terminal portuaire de Bassens.

À Ambarès-et-Lagrave, le plan d’eau de la Blanche et ses 60 hectares sont propices aux activités nautiques comme le canoë, le kayak ou la voile. Plus au nord, du côté du Bec d’Ambès, le parc de loisirs de Cantefrêne illustre la reconversion réussie d’une ancienne gravière : mini-golf, aire de jeux, étangs pour pêcheurs sont mis à disposition. Chaque année au mois d’août s’y déroule le festival les Odyssées, manifestation dédiée aux arts de la scène.

Un patrimoine viticole à découvrir

Au XVIIIeme siècle, avec l’assèchement des marais, des cultures à dominante viticole se sont développées sur la Presqu’île. Les riches négociants bordelais ont alors construit de somptueuses demeures le long des berges de la Garonne et de la Dordogne. Aujourd’hui encore de nombreux châteaux continuent de produire du vin, comme le château Peychaud à Ambarès-et-Lagrave, le château Muscadet à Bassens ou le château Madran à Saint-Louis-de-Montferrand.

Un patrimoine remarquable le long de la Garonne et de la Dordogne

On aperçoit toujours le long des berges de nombreux carrelets, ces petites cabanes en bois sur pilotis équipées de filets pour pêcher crevettes grises ou poissons de rivière. Du côté de Saint-Louis-de-Montferrand, à marée basse, vous aurez la surprise de tomber sur une épave de navire coulée par les Allemands durant la 2nde Guerre Mondiale.
Du côté de la Dordogne à Saint-Vincent-de-Paul, on peut admirer le célèbre viaduc de Gustave Eiffel. Construit dans les années 1880 par Gustave Eiffel, il est réhabilité par son petit-fils dans les années 1950. Joyaux du patrimoine girondin,  le pont est aujourd’hui soutenu par de stupéfiantes arcades en pierre.