Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies notamment pour réaliser des statistiques de visites, pour vous proposer des services et des offres adaptés à vos centres d’intérêts, ainsi que des services de partage et pour optimiser les fonctionnalités du site.
Pour en savoir plus sur la protection de votre vie privée et paramétrer les traceurs.

loader
 

Achetez
en ligne

Visites & excursions

City pass

tout bordeaux
en 24, 48 ou 72 h

  découvrez
notre city pass  

Acheter et réserver en ligne  

  •       Citypass
    • La Cité du Vin (avant 12h)
    • Transports en commun en illimité
    • 20 musées et monuments
    • Visites de la ville
  •       Visites de bordeaux
  •       Excursions dans le vignoble
24H 29,00 €
48H 39,00 €
72H 46,00 € 43,00 €
Découvrir les avantages
  • Imprimer
  • Augmenter la taille du texte
  • Réduire la taille du texte

Saint Seurin, Jardin Public  

Dans cet endroit qui fut un des plus hauts lieux du christianisme bordelais, s’égrène une vie paisible et familiale. 

 

Dans ce quartier situé entre cours et boulevards, mais relativement proche du cœur de Bordeaux, l’ambiance bourgeoise bordelaise est très présente. Ici les bâtiments modernes voisinent harmonieusement avec les rues bordées d’échoppes bordelaise, ou de belles maisons de pierre à un étage voire deux, guère plus ! De beaux jardins prolongent souvent l’arrière des immeubles.

Résolument résidentiel, le quartier vit à l’écart du centre ville en usant largement de ses avantages. L’ambiance est familiale. Les nombreux établissements scolaires apportent une éternelle jeunesse. Dans ce quartier subsistent le plus ancien témoin de l’histoire de Bordeaux, le Palais Gallien mais également les vestiges du plus ancien cimetière de la chrétienté bordelaise, le site archéologique de Saint-Seurin.

Entre les deux, le marché de Lerme reconverti en lieu d’expositions temporaires est couvert d’une magnifique halle en fer et verre du XIXe siècle. Profitez de l’ombre des grands arbres de la place Charles Gruet pour admirer la magnifique fontaine d’Audége dédiée à une nymphe.

Du Jardin Public au pavé des Chartrons, l’élégance bourgeoise est partout présente.

Le cours du Médoc au nord, la rue Fondaudège au sud et le quai des Chartrons le long de la Garonne limitent ce quartier qui évoque la période florissante du grand négoce bordelais.

Élevé sur le domaine d’un ancien couvent des Chartreux (d’où le nom de Chartrons), ce secteur marécageux assaini par les hollandais au XVIIe siècle, abrita une population de commerçants anglo-saxons, scandinaves, allemands, irlandais. Tous ces négociants devaient y édifier de belles demeures tenant lieu d’entrepôts et de résidences particulières.

A quelques pas, l’Intendant Tourny fit tracer un espace d’agrément propice aux rencontres et affaires, le Jardin public. C’est en quelque sorte une « bourse du soir » disait-il en ignorant que sous ses arbres s’échangeraient des propos moins affairistes puisque les premières harangues révolutionnaires eurent lieu ici.

Le "pavé des Chartrons" compte parmi les plus aristocratiques et les plus élégants cours (une allée ou avenue selon l’expression bordelaise) du XVIIIe siècle : demeurer au « pavé » était encore une distinction au XXe siècle !