loader

Un dimanche à Bordeaux  

Vous passez un dimanche à Bordeaux, et avec un peu de chance, c'est le premier du mois, quand le centre-ville est interdit aux voitures. Mais même si ce n’est pas le cas, on circule de toutes façons facilement, que ce soit pour faire un jogging sur les quais, se lancer dans une balade à vélo ou se rendre au marché. 

 

Celui des Capucins bat son plein vers 11h, quand les amateurs de grasse matinée rejoignent sur place les lève-tôt qui ont déjà le cabas plein, et que tous cherchent un endroit où se poser pour boire un café ou attaquer quelques tapas.

En remontant le quartier Saint-Michel vers le Pont de Pierre avant midi, on peut encore trouver de bonnes affaires sur le marché aux puces du quai de Salinières. Dans le joyeux bric-à-brac de meubles, bibelots, vêtements, bouquins étalés sous nos yeux, il y a toujours quelque chose pour nous faire envie. Ne reste plus qu’à marchander un peu le prix – cela fait partie du jeu !

Si le soleil brille, on est tenté de rejoindre les Chartrons pour déguster des huîtres sur le quai avant de bifurquer vers le Jardin Public, par exemple, pour une petite sieste bien méritée. Si en revanche le ciel s’assombrit, les cinémas ne manquent pas en ville et offrent une agréable possibilité de repli. Quant aux musées, ils sont tous ouverts et l’accès à leurs collections permanentes est gratuit. Le soir venu, on peut trouver de l’animation dans certains bars, voire une soirée quelque part, pour oublier que le lendemain… c’est déjà lundi.