loader

Destination Bordeaux, une marque de rang mondial pour le tourisme  

Bordeaux (la ville, son vignoble, l’estuaire de la Gironde) vient d’être reconnue « destination touristique exceptionnelle de France ». Elle devient comme 10 autres sites français, seule en Aquitaine avec Biarritz, une « destination à résonance internationale » choisie par l’État suite aux Assises Nationales du Tourisme et à l’appel à projets « Contrat de Destination » initié par le Ministère des Affaires étrangères.

 

Le projet « Destination Bordeaux » porté par l’Office de Tourisme de Bordeaux a été choisi parmi plusieurs dizaines de candidatures déposées en France. Une convention a été signée le 24 avril 2015, par Alain Juppé et Laurent Fabius, officialisant la reconnaissance par l'Etat de "Bordeaux, destination touristique exceptionnelle de France".

destination-bordeaux

 

Rayonnement international La destination Bordeaux rassemble une série de « marques » internationales et de territoires disséminées autour du plus vaste estuaire sauvage d’Europe, de vignobles de grand prestige et d’un important patrimoine inscrit au patrimoine mondial par l’Unesco.

Bordeaux, capitale mondiale du vin, riche d’un passé millénaire, fait partie des marques emblématiques qui composent la Destination France. Mais Bordeaux, c’est beaucoup plus que cela. De Saint-Emilion au littoral Atlantique, du vignoble bordelais au phare de Cordouan, la métropole bordelaise entraine avec elle des noms et des sites prestigieux : l’estuaire de la Gironde, la presqu’ile du Médoc, le Bassin d’Arcachon, la dune du Pilat, la citadelle de Blaye et le Verrou Vauban et bien sûr les milliers de châteaux, terroirs et appellations qui composent le plus célèbre vignoble de la planète.

Ces noms, ces sites, font le sens du projet de Contrat de Destination, associant un vaste territoire sur les deux rives de l’estuaire, en Gironde et en Charente Maritime autour d’un projet de promotion commun. Autour de trois axes stratégiques forts, l’oenotourisme, l’itinérance fluviale et le patrimoine, le « Monde de Bordeaux » sera un fleuron national pour attirer et développer une clientèle internationale source de retombées économiques pour un large territoire. Dans le cadre de ce projet, un budget de 500 000 euros sur trois ans a été bâti entre les différentes entités pour promouvoir la marque autour des trois thématiques retenues.