Acheter en ligne visites, excursions, citypass,...
Rumman Amin
© Rumman Amin

Un Noël aux saveurs bordelaises

Les embruns océaniques, un bon vin, une marmite mijotant sur le feu vous chatouilleront peut-être les narines en ces fêtes de fin d'année. Et si on y ajoutait quelques gourmandises locales pour célébrer ces retrouvailles particulières, soutenir artisans et producteurs locaux et savourer encore mieux, ce bonheur retrouvé ?!

Les huîtres du Bassin

Chez les Raymond, ostréiculteurs depuis quatre générations à Piraillan sur la Presqu'île du Cap-Ferret, les huîtres sont élevées entièrement sur le Bassin d'Arcachon. Pour les connaisseurs du coin : le naissin est capté au bout du Cap-Ferret puis les huitres grandissent à la Baille ou à la Pointe du Courbey. « En tout, cela prend trois ans, de leur naissance jusqu'à ce qu'elles soient prêtes à être consommées » explique Aurélien Raymond, passionné, qui dévoile ses secrets de production sur leur site web. On peut aussi y découvrir les trois gammes d'huîtres qu'il propose : les huîtres fines Arcachon Cap-Ferret, le label tradition (des huîtres bien charnues) et les huîtres spéciales « Perle du Courbey » (très charnues pour les gourmands !). Des plateaux composés de langoustines, crabe, crevettes, bulots, palourdes sont aussi proposés. Rassurez-vous, si le temps vous manque pour un bol d'air jusqu'à Piraillan et son joli village ostréicole, la famille Raymond livre ses huîtres dans toute la France !

  • Raymond & Fils
  • 124, route du Cap Ferret - 33950 Lège Cap Ferret
  • Téléphone : 05 56 60 89 62
  • Site : huitres-raymond.fr
     
Aurélien Raymond et Louise, ostréiculteurs Piraillan
Aurélien Raymond et Louise, ostréiculteurs Piraillan - crédit : Ondine Tardieu

Fumette au bord de l'eau

Le premier fumoir artisanal du Bassin vient de voir le jour pour le plus grand bonheur de nos papilles. Un fumoir ? Du temps des grandes saisons de pêche, salaison et fumaison étaient les seuls moyens de conserver le poisson mais aujourd'hui, Bénédicte Baggio et Julien Marcotte ont choisi de renouer avec ces pratiques par amour et respect du produit. Ils travaillent avec des pêcheurs locaux du Bassin pour transformer dorades, mulet noir, maigre et bar. Et vont « jusque » dans le Golfe de Gascogne pour des espèces comme le maquereau ou le merlu. Chez eux pas de saumon fumé mais une truite bio élevée dans un lac en Ariège. Le sel, lui, vient de l'île de Ré. La fumaison, légère, au bois de hêtre s'aromatise parfois au parfum du genévrier, du laurier et même des sarments de vigne. « À déguster nature, avec une pointe de citron, un bon pain et un bon beurre » !

Fumette - Crédit Romain Pedeboscq
Fumette - Crédit Romain Pedeboscq

Des petits fours locaux et écolo

Tout au long de l'année, Noémie Lebastard ne laisse rien au hasard pour alléger l'impact environnemental de sa cuisine. Pour les fêtes de fin d'année, la cuisinière de Popotes & Partage propose, en plus de ses petits plats livrés en vélo le midi, à domicile ou au travail, une série de douceurs pour nous éviter de passer des heures aux fourneaux et louper l'apéro. Au menu, des assortiments gourmands, cuisinés le plus souvent au four solaire ou à la marmite norvégienne, à partir de produits locaux. Pour son « Pain au maïs, effiloché de cochon noir, crème tajine, carottes marinées, graines de tournesol torréfiées » elle se fournit à la ferme des 2 rivières pour les légumes, à celle du Carpia à Castillon-de-Castets pour le porc noir et dans son jardin pour les aromates. Les plus curieux choisiront les bouchées surprises axées sur le végétal, les gourmands engloutiront le moelleux canard, pommes, noix ou tartineront l'un des beurres de Noémie, parfumés au poivre ou aux écorces d'agrumes de son jardin.

Popotes & Partage
Popotes & Partage - Crédit Cécile Labonne

Le caviar de Neuvic

Avant les Landes direction la Dordogne ! C'est sur un domaine de 20 hectares, le long de la rivière de l'Isle à Neuvic, que Laurent Derverlanges a installé sa ferme d'élevage d'esturgeons. « Un poisson très ancien et fragile : le respect de son cycle de vie détermine la qualité finale du caviar » indique-t-il. Pour cela, les femelles sont nourries avec une alimentation « 100% bio, à base de céréales sans OGM ni protéines animales transformées et des farines de poissons issus de la pêche durable » et évoluent dans des bassins où la densité d'occupation est inférieure aux normes, « afin de favoriser leur équilibre naturel ». Choisirez-vous les notes puissantes du caviar Sevruga, la texture fondante et la note de noisette du caviar Baeri ou les grains dorés du caviar Osciètre ? La boutique propose aussi rillettes d'esturgeons, beurre de caviar, poutargue ou fleur de sel au caviar séché, de quoi donner un air de fête à votre table !

  • Caviar de Neuvic
  • La Grande Veyssière- 24190 Neuvic
  • Téléphone: 05 53 80 89 57
  • Site : caviar-de-neuvic.com
     
Caviar de Neuvic - Crédit Maeva Destombesimg
Caviar de Neuvic - Crédit Maeva Destombesimg

Il était une foie

Il fond sur la langue, se savoure nature ou accompagné d'un chutney d'oignon ou de figues, vous l'avez reconnu ? Le foie gras, bien sûr ! Le département voisin des Landes en est le premier producteur de l'hexagone, rien de moins ! Privilégiez un foie gras IGP Sud-Ouest, label de qualité qui garantit notamment un élevage en plein air et l'origine géographique des canards. C'est le cas des foies gras Lafitte. La maison, qui fête ses cent ans cette année, continue de perpétuer l'élevage à l'ancienne, à petite échelle avec 80 éleveurs-gaveurs situés dans un rayon de 40 km autour du site de fabrication de Montaut. Dans la série régalade, leurs cuisses de Confit de canard, rillons et rillettes vous feront perdre la tête. Pour surprendre vos convives vous pouvez aussi vous laissez tenter par un chutney de mangue au piment d'Espelette à retrouver en ligne ou dans la boutique de Bordeaux.


 
Lafitte - Foie gras et gastronomie landaise
Lafitte - Foie gras et gastronomie landaise

Nectar des dieux

Difficile d'imaginer un festin sans un bon vin et si pour les fêtes vous vous offriez, par-dessus le marché, un petit voyage dans le passé ? Au Château Nodot, Jessica Aubert, onzième génération de la famille à avoir repris le flambeau travaille ses huit hectares de vignes en biodynamie certifié Demeter, les douze autres accueillent prairies, forêts, mares pour respecter la biodiversité. Cette année elle a été récompensée du trophée d'or Bordeaux Vignoble engagé dans la catégorie faune et flore. Parmi la gamme de ses vins elle propose deux recettes médiévales : l'Hypocras, dont le nom viendrait de son inventeur le médecin grec Hippocrate, un vin très fruité parfumé par huit épices, excellent compagnon du foie gras. Pour le dessert ou avec un fromage bleu, découvrez le Saugé, des feuilles de sauge de son jardin macérées dans du sauvignon blanc, avec une note de miel. Le nectar était réputé pour ses vertus médicinales et aiderait à digérer, pourquoi s'en priver ?!

  • Château NODOT
  • 2 Ravion - 33920 Saint Christoly de Blaye
  • Téléphone : 05.57.42.50.38
  • Site : www.chateaunodot.com
     
Les vins du Château Nodot
Les vins du Château Nodot

Bleu bleu, le ciel de Gironde

Et son fromage aussi ! Le Bleu de Bordeaux est spécial : ce Bleu d'Auvergne fermier est macéré dans du moût de raisin, (les pépins et la peau qui restent après avoir pressuré le raisin issu d'un vignoble Girondin en biodynamie, le Château Le Puy). Le fromage au lait cru, couvert du moût, s'imprègne des parfums du raisin fermenté et se colore en surface d'un reflet légèrement violacé est affiné pendant trois mois. Audacieux et réussi mariage ! Pour un clin d'œil local, le plateau de fromage pourra aussi présenter quelques canelés au lait de chèvre fermier produit au GAEC de l'Ane Vert, dans la Vienne et proposé dans la vitrine généreuse de la fromagerie Deruelle. « Ils sont crémeux sous croûte, avec une saveur légère et une petite note animale en fin de bouche », bref aussi savoureux que jolis ! Si vous aimez le fromage, on vous conseille notre article sur les fromageries de Bordeaux.

  • La Fromagerie de Pierre
  • 43 Cours Portal - 33000 Bordeaux
  • Téléphone : 05 56 52 46 22*
     
La Fromagerie de Pierre
La Fromagerie de Pierre

La bûche de Micheline et Paulette

Les bûches très (très très) gourmandes imaginées par Valentin, le pâtissier de Micheline et Paulette ont des parfums d'enfance, de douceurs et de réconfort. Ce sont d'ailleurs ces deux grands mères qui ont donné leur nom à la boutique. Confectionnées avec du bon chocolat Valrhona, des fruits frais du potager des Chartrons et de la farine du Périgord, ses pâtisseries sont de vrais bijoux. Les bûches n'y font pas défaut. À tel point que vous pourriez être tenté d'annuler la dinde pour la remplacer par un deuxième dessert car le choix sera rude entre la Bûche Mont Blanc: biscuit génoise, compotée de clémentines, crémeux marron, ganache montée vanille, meringue, pâte de marron ou la Nuts et son biscuit noisette, feuillantine, crémeux caramel, caramel, ganache montage tonka, glaçage rocher dulcey ? Heureusement qu'on fête aussi Noël dans la belle famille, c'est vrai pourquoi choisir ?!

  • La bûche de Micheline et Paulette
  • 21 rue Notre-Dame - 33000 Bordeaux
  • Téléphone : 09 83 34 53 93
     
La bûche de Micheline et Paulette

Un rocher tout en douceur

A l'heure du café, vous prendrez bien un rocher ? La nouvelle recette de rocher au chocolat vient tout récemment de sortir de l'atelier et de l'imagination du jeune chocolatier Xavier Lalère qui travaille avec un fournisseur de cacaos sourcés et éthiques. Attention les babines, voici le programme : une fine coque de chocolat noir ou au lait aux éclats d’amandes torréfiées, un cœur fondant praliné amande Valencia et noisettes du Piémont puis, au centre, une noisette entière du Piémont... Pour que tous vos invités puissent profiter de ce moment, vous trouverez aussi des chocolats et truffes végan confectionnés avec du lait végétal. Quoique, peut-être que dans l'effervescence vous pourriez tout simplement « oublier » la boîte dans la cuisine et être « obligés » de les manger tout seul, chut on ne le répètera pas.

  • Chocolaterie Lalère
  • 145 Rue Fondaudège - 33000 Bordeaux
  • Téléphone : 05 57 34 87 36
     
Chocolaterie Lalère
Chocolaterie Lalère

Un doigt de whisky ?

Saviez-vous qu'à Bordeaux on produisait aussi du whisky ? Dans un Bunker ? Aux Bassins à flots ? Si si ! Au départ, c'est un whisky écossais que deux Bordelais passionnés affinaient à Bordeaux dans des barriques de grand vin. Il y a quatre ans, ils se lancent et créent leur propre distillerie qu'ils baptisent « Moon Harbour », en hommage au Port de la Lune. Leur whisky est 100% local : l'orge malté est cultivée sur l'île de Patiras dans l'estuaire de la Gironde, les alambics sont construits par la maison Stupfler, prestigieuse, installée depuis près de cent ans à Bègles. Quant au vieillissement, les tonneaux sont alignés durant trois ans dans un ancien bunker de l'armée allemande destiné à recevoir du carburant mais finalement jamais utilisé. L'endroit vaut le détour. Servez un trait du Moon Harbour Pier 1 (du nom de l'embarcadère 1 du port de Bordeaux), précieux breuvage fini en barriques de Sauternes, à la jolie robe dorée et aux arômes fruités, avant d'en raconter l'histoire, elle n'en sera que meilleure...


 
Moon Harbour
Moon Harbour

Vous aimerez aussi