Acheter en ligne visites, excursions, citypass,...
Nicolas Duffaure
© Nicolas Duffaure

Belles terrasses et places charmantes

Pour profiter des places et lézarder en terrasse à Bordeaux, le seul embarras, c’est celui du choix. Voici donc un petit guide pour vous épauler, en survolant la ville du nord au sud.

Place du Marché des Chartrons - Une place de village à l’écart du tumulte

La place du marché des Chartrons est au cœur du « village » ; la halle est devenue un espace culturel, les restaurants ont étendu leurs terrasses, l’amitié, la famille, la proximité imprègnent les échanges, les rires et le tintement des verres. 

Quelques jolies terrasses vous attendent également sur le quai des Chartrons et, plus près encore de la Garonne, sur le quai des Marques où vous pourrez vous prélasser sur une chaise longue.

©Pierre Planchenault
©Pierre Planchenault

Place du Parlement - Une douceur de vivre qui traverse les siècles

En parcourant Saint-Pierre, vous trouverez ça et là des terrasses plus décontractées, avec une clientèle assez mixte, comme sur la très conviviale Camille-Jullian où se côtoient des gens de tous styles et tous âges ou encore la magnifique place du Parlement.

Place du Marché Royal à sa création au 17e siècle, elle devient Place du Marché de la Liberté à la révolution, puis Place du Parlement en 1848, en hommage à la deuxième République. Mais ses noms successifs n’ont pas été effacés de la pierre, ouvrez l’œil !

La fontaine de style baroque date de 1866 : la plupart du temps, un enfant ravi est en train d’y tremper les mains sous l’œil de ses parents attablés en terrasse… C’est la place de la douceur de vivre, des afterworks de semaine, des goûters du samedi et des brunchs du dimanche. 
Ne manquez pas non plus la place Saint Pierre à une encablure : elle vous infuse le même art de ralentir pour savourer l’instant, à l’ombre des arbres et à deux pas de l’église Saint-Pierre. 

©Nicolas Duffaure
©Nicolas Duffaure

Place du Palais  - pour les quadragénaires branchés

Un peu plus au sud, vous tomberez sur la place du Palais, avec une vue de choix sur la porte Cailhau. Construite au 15e siècle, elle était autrefois l’entrée principale de la ville depuis le port, et donnait accès au Palais de l’Ombrière, résidence moyenâgeuse des Ducs d’Aquitaine aujourd’hui disparue.

La place a connu une totale renaissance en 2009 pour nous faire redécouvrir sa forme triangulaire singulière, soulignée d’œuvres urbaines très prisées des enfants, qui jouxtent les terrasses de restaurants. Elle est devenue un joyau piétonnier calme et convivial, un peu à l’écart des itinéraires, où l’on prend vite ses habitudes…

©Nicolas Duffaure
©Nicolas Duffaure

Place Fernand Lafargue - Se faire une place au cœur de la hype

Quelques rues plus loin, via la rue Sainte-Colombe, vous arriverez Place Fernand Lafargue. Autrefois Place du Vieux Marché, entourée d’étals, elle a toujours eu une vocation populaire, y compris pour l’exécution des peines de pilori ! Rénovée en 2004, elle s’est transformée en une place festive et branchée à l’identité bohème affirmée.

De nouveaux commerces et établissements séduisants n’ont cessé de fleurir dans ses environs, et avec eux les passants et les convives… Pour déjeuner, pour une glace, pour dîner ou pour un dernier verre, elle vous tend les bras à toute heure. 

©Avrine Photographie
©Avrine Photographie

Place Saint Michel - Bordeaux venu de loin…

On l’appelle « Saint Michel » tout court, et bien malin qui se souvient qu’elle s’appelle en réalité Place Canteloup. C’est toute l’histoire cosmopolite de Bordeaux qui s’y raconte, avec sa tradition d’accueil de l’immigration étrangère dès le début du 19e siècle.

Aujourd’hui, suite à sa rénovation, les terrasses confortables s’y multiplient. Mais cette place reste un enfant sauvage né de toutes les nationalités, résistante à toute domestication, qui se couvre chaque matin de marchés ébouriffés (bazar et tissus le lundi, alimentaire le samedi, fripes et brocantes les autres jours, particulièrement le dimanche).

C’est un bonheur pour les chineurs, et on y boit les meilleurs thés à la menthe de l’Ouest ! Si vous en avez le temps, poussez le long de la rue Camille Sauvageau pour découvrir la ravissante et très ancienne église Sainte Croix en sirotant un café au calme sous les platanes de la Place Pierre Renaudel (… mais demandez la Place Sainte Croix !).

©Nicolas Duffaure
©Nicolas Duffaure


 

À voir aussi