Acheter visites, excursions, citypass,...
Mathieu Anglada
© Mathieu Anglada

Une journée en Graves et Sauternes

C’est dans les Graves, au sud de la cité, que les premières vignes du Bordelais furent plantées il y a plus de 2000 ans. Fidèles à leur propre légende, les terroirs d'origine des grands vins de Bordeaux racontent, au présent, leur long voyage initiatique vers les plus hauts sommets de l'œnologie mondiale.

Graves et Sauternes, un territoire “ miraculeux ”

Enclavée dans les graves, la zone géographique de l’appellation d’origine contrôlée Sauternes est traversée par le Ciron, « l’or des sables », une petite rivière aux pouvoirs magiques qui prend sa source dans les Landes et se jette dans la Garonne, en amont de Bordeaux. De belles randonnées à pied, à VTT ou en canoë jalonnent son parcours de 100 km. Sous les frondaisons de la forêt-galerie, l’eau reste fraîche, à l’abri du soleil, favorisant en automne la formation de brouillards matinaux qui déposent sur le raisin un champignon microscopique, le Botrytis Cinerea, ou « pourriture noble ». Ce phénomène naturel augmente la teneur en sucre des fruits et donne aux Sauternes, les vins blancs doux les plus réputés au monde, leur caractère liquoreux miraculeux.

Mathieu Anglada
©Mathieu Anglada

Terroirs d’art contemporain

Le territoire de Graves et de Sauternes donne un aperçu de la richesse et de la diversité de l’offre œnotouristique sur les routes des vins de Bordeaux. Des illustres grands crus classés, comme le Château d’Yquem, aux petites propriétés familiales, les vignerons locaux misent sur les dégustations insolites, les visites interactives, les ateliers originaux ou la médiation culturelle pour casser les codes traditionnels du vin, et rendre leur travail accessible au plus grand nombre. Au Château Smith Haut-Lafitte, cru classé de Graves, on découvre la tonnellerie, on marche « Dans les pas d’un vigneron » ou dans la Forêt des Sens, un parcours de Land’ Art de 10 hectares où trônent les créations d’artistes bordelais, qui se décline en atelier dégustation : « Terres de vins et d’art ». Même démarche au Jardin Millésimé du château Larrivet Haut-Brion (Pessac-Léognan) qui propose une scénographie végétale sur 4000 m2 qui rend hommage à l’art de l’assemblage et au travail parcellaire, essentiels à l’élaboration des rouges de Graves et des Sauternes.

Vincent Bengold
©Vincent Bengold

Vinothérapie, gastronomie et châteaux-forts

Les « châteaux clémentins », (bâtis par la famille du pape gascon Clément V) entourés de vignes, se visitent en famille : Villandraut, Roquetaillade, Budos, Duras, Hamel. Les amateurs de gastronomie trouveront leur bonheur dans ce pays de Cocagne girondin, avec d’excellentes tables, à l’image des deux restaurants des Sources de Caudalie, à Martillac : La Table du Lavoir et sa cuisine « bistrot » et La Grand’Vigne du chef Nicolas Masse (2*). Temple de la vinothérapie, avec son spa, son palace 5* et son bar à vins, l’établissement résume en une synthèse luxueuse la vocation épicurienne de la route du vin en Graves et Sauternes.

©Philippe Labeguerie
©Philippe Labeguerie


 

Des visites pour découvrir Graves et Sauternes

Connu comme le berceau des vins de Bordeaux, le vignoble des Graves et de Pessac-Léognan est aussi le plus proche de la ville. Aux portes de Bordeaux, les Crus classés de Graves ont le sens de l’accueil !

Découvrir le vignoble
Les Crus Classés de Graves

Dès 128.00€ / pers.

(4 avis)

À voir aussi