Acheter en ligne visites, excursions, citypass,...
© F. Deval - Mairie de Bordeaux_1
© F. Deval - Mairie de Bordeaux_1
© F. Deval - Mairie de Bordeaux_1
© F. Deval - Mairie de Bordeaux_1
© F. Deval - Mairie de Bordeaux_1

Musée des Beaux Arts

Beaux-Arts

Construit en 1881, le musée de Beaux-Arts de Bordeaux vient d’être entièrement rénové après plusieurs années de travaux. Il permet notamment d’approcher des grands noms de la peinture européenne mais aussi des peintres bordelais ayant appartenu à diverses époques et écoles.

Les collections sont à découvrir sur deux espaces : l’aile sud est dédiée aux collections anciennes du XVe au XVIIIe siècle, et l’aile nord est consacrée aux XIXe et XXe siècles.

Une nouvelle muséographie qui remet en valeur les chefs-d’œuvre de Delacroix à Picasso et de nombreuses sculptures méconnues et restaurées pour l’occasion. C’est aussi le moment pour une visite pédagogique en famille ou ludique entre amis en retrouvant de quelle école est issu un artiste, ou quel est l’auteur d’une œuvre accrochée aux cimaises.

Parmi les grands noms de la collection, citons Brueghel de Velours, Chardin, Corot, Pierre de Cortone, Delacroix, Van Dyck, Van Goyen, Kokoschka, Le Pérugin, Magnasco, Matisse, Picasso, Renoir, Rubens, Véronèse… ainsi qu’un important ensemble d’artistes bordelais André Lhote, Albert Marquet et Odilon Redon.

La peinture hollandaise y est particulièrement bien représentée, et nos amis néerlandais se montrent des visiteurs intéressés et attentifs.

Un bel espace d'accueil agrémenté d'une boutique vous accueillent dans le hall de l’aile sud du musée !

NOUVEAUTE 2020

Le musée a repensé ses salles consacrées à la peinture flamande du XVIIe siècle et à l’art du XXe siècle. L’occasion de sortir des pièces de son fonds, et de présenter de nouvelles oeuvres, prêtées ou acquises.

La première collection dispose en outre d’un nouvel éclairage. Imitant la lumière du jour, celui-ci associe clarté et douceur. Associé au fond désormais jaune ocré des murs, il fait ressortir l’esthétique clair-obscur de ces tableaux du XVIIe siècle, riches d’échanges réguliers avec l’Europe du sud. Le nouvel accrochage distingue des œuvres religieuses, marquées par une grande ferveur, et des peintures animalières, dans une approche encyclopédique qui emprunte beaucoup à la mythologie gréco-romaine.

C’est l’occasion de (re)voir des pièces majeures comme "Le Martyre de saint Georges" ou "L’Enlèvement de Ganymède", de Rubens, ou "Laocoon et ses fils mordus par des serpents", de son élève, Soutman. Mais on y découvre aussi de nouveaux tableaux : "Le Triomphe de Silène", de Spierincks, et son art subtil de la lumière. Un don de la Société des Amis du musée des Beaux-Arts. Ou "Le Fumeur de pipe", de van Baburen, un prêt du musée Marmottan Monet, qui dialogue avec "Le chanteur s’accompagnant au luth" de Ter Brugghen

La collection du XXe siècle bénéficie également de nouveaux dépôts. "La Gironde vers l’océan", du Floiracais Charles Lacoste, prêté par le musée d’Orsay. Prêté par le Musée national d’Art moderne, "Le Pont-Neuf la nuit" d’Albert Marquet vient enrichir encore la collection de ce peintre bordelais. Cette oeuvre tardive (1937) est l’une de ses rares vues nocturnes, dans laquelle l’héritage du fauvisme donne lieu à un travail original sur la lumière électrique.

Lors de la déambulation, ne manquez pas un tableau d’Alice Halicka à l’esthétique encore cubiste; puis un Jean Gorin et son approche géométrique et minimaliste marquée par Mondrian; une peinture de François Dilasser dans laquelle des visages simiesques voisinent avec des masques de Pascal-Désir Maisonneuve à base de coquillages.

Prévue initialement tout le printemps/été 2020, la « Belle saison britannique » est reprogrammée dans une nouvelle temporalité et devient « Une Année britannique au musée des Beaux-Arts de Bordeaux ».
Deux expositions composent cette présentation :

- British Stories, réalisée avec la collaboration exceptionnelle du musée du Louvre, sera visible dans l’aile sud du musée à partir du 12 novembre 2020 jusqu'au 19 septembre 2021 (sous réserve).
- Absolutely Bizarre !, conçue en partenariat avec le musée du Louvre et le Bristol Museum & Art Gallery et labellisée « Exposition d’intérêt national », ouvrira ses portes en juin 2021 dans la Galerie des Beaux-Arts.

Tarifs :
Entrée couplée musée des Beaux-Arts et galerie des Beaux-Arts : 7€ ; tarif réduit 4€
Entrée musée des Beaux-Arts seul : 5€ ; tarif réduit 3€, Gratuit avec le Bordeaux Métropole City Pass.

Gratuit pour les moins de 18 ans, le 1er dimanche du mois excepté en juillet et août. Tarifs réduits et autres gratuités sous conditions.

PENDANT LE CONFINEMENT : [Visites slamées]

Street Def Records, partenaire du Musée des Beaux-Arts, propose une visite inédite du musée où se mêlent poésie, slam et musique. Découvrez en vidéo 3 œuvres sous un jour nouveau : Les Quais de Bordeaux, La Nature morte à la vielle et l’Homme à la main sur le cœur.




Services, équipements & confort

  • Boutique
  • Médiathèque

Infos pratiques

Du 2 janvier au 31 décembre
› lundi : À partir de 11H, Jusqu'à 18H
› mercredi : À partir de 11H, Jusqu'à 18H
› jeudi : À partir de 11H, Jusqu'à 18H
› vendredi : À partir de 11H, Jusqu'à 18H
› samedi : À partir de 11H, Jusqu'à 18H
› dimanche : À partir de 11H, Jusqu'à 18H
Fermeture le mardi

Fermé le mardi et les jours fériés sauf le 14 juillet et le 15 août

  • Français, Anglais, Espagnol

  • À partir de 4€

Musée des Beaux Arts
20 cours d'Albret
33000 BORDEAUX

Ils parlent de nous

Vous aimerez aussi...