Acheter en ligne visites, excursions, citypass,...
© F. Deval - Mairie de Bordeaux_1
© F. Deval - Mairie de Bordeaux_1
© F. Deval - Mairie de Bordeaux_1
© F. Deval - Mairie de Bordeaux_1
© F. Deval - Mairie de Bordeaux_1

Musée des Beaux Arts

Beaux-Arts

Fondé en 1801, le musée des Beaux-Arts, le plus ancien musée municipal de Bordeaux, est un acteur culturel majeur, tant au niveau régional, national, qu’international. Il permet de découvrir des grands noms de la peinture européenne et des artistes bordelais ayant appartenu à diverses époques et écoles.

Le parcours des collections est réparti entre les deux ailes du musée : l’aile sud est dédiée aux collections anciennes du 15e au 18e siècle, et l’aile nord est consacrée aux 19e et 20e siècles. Un bel espace d'accueil agrémenté d'une boutique vous accueille dans le hall de l’aile sud du musée.

Les collections permanentes couvrent un panorama significatif de l’art européen : Pérugin, Titien, Véronèse, Brueghel de Velours, Van Dyck, Rubens, Chardin, Delacroix, Corot, Rodin, Kokoschka, Picasso, Matisse...La peinture hollandaise occupe une place particulière et nos amis néerlandais se révèlent être des visiteurs aiguisés et attentifs.

La vision encyclopédique du musée se double d’une identité régionale forte dont témoignent les œuvres d’artistes originaires de Bordeaux comme les néoclassiques Lacour et Taillasson, le symboliste Redon, le fauve Marquet, le peintre de l'Art déco bordelais Dupas ou encore le cubiste Lhote.

Le musée propose une riche programmation culturelle et une politique de médiation dynamique pour tous les publics. 

Les grandes expositions du musée ont lieu à la Galerie des Beaux-Arts, édifiée en 1939, située à proximité du musée, place du Colonel Raynal.

NOUVEAUTÉS

Le musée a repensé ses salles consacrées à la peinture flamande du 17 e siècle et à l’art du 20 e siècle. L’occasion de sortir des pièces de son fonds, et de présenter de nouvelles œuvres, prêtées ou acquises.

La première collection dispose en outre d’un nouvel éclairage. Imitant la lumière du jour, celui-ci associe clarté et douceur. Associé au fond désormais jaune ocré des murs, il fait ressortir l’esthétique clair-obscur de ces tableaux du 17e siècle, riches d’échanges réguliers avec l’Europe du sud. Le nouvel accrochage distingue des œuvres religieuses, marquées par une grande ferveur, et des peintures animalières, dans une approche encyclopédique qui emprunte beaucoup à la mythologie gréco-romaine.

C’est l’occasion de (re)voir des pièces majeures comme "Le Martyre de saint Georges" ou "L’Enlèvement de Ganymède", de Rubens, ou "Laocoon et ses fils mordus par des serpents", de son élève, Soutman. Mais on y découvre aussi de nouveaux tableaux : "Le Triomphe de Silène", de Spierincks, et son art subtil de la lumière. Un don de la Société des Amis du musée des Beaux-Arts. Ou "Le Fumeur de pipe", de van Baburen, un prêt du musée Marmottan Monet, qui dialogue avec "Le chanteur s’accompagnant au luth" de Ter Brugghen.

La collection du 20 e siècle bénéficie également de nouveaux dépôts. "La Gironde vers l’océan", du Floiracais Charles Lacoste, prêté par le musée d’Orsay. Prêté par le Musée national d’Art moderne, "Le Pont-Neuf la nuit" d’Albert Marquet vient enrichir encore la collection de ce peintre bordelais. Cette œuvre tardive (1937) est l’une de ses rares vues nocturnes, dans laquelle l’héritage du fauvisme donne lieu à un travail original sur la lumière électrique.

Lors de la déambulation, ne manquez pas un tableau d’Alice Halicka à l’esthétique encore cubiste; puis un Jean Gorin et son approche géométrique et minimaliste marquée par Mondrian; une peinture de François Dilasser dans laquelle des visages simiesques voisinent avec des masques de Pascal-Désir Maisonneuve à base de coquillages.


Exposition actuelle :

Bizarre ! Les drôles d’histoires de l’École de Bristol (1800-1840), Galerie des Beaux-Arts, 10 juin-17 octobre 2021.
Cette exposition présente pour la première fois, en partenariat avec le Bristol Museum & Art Gallery, le phénomène singulier qu’a représenté l’École de Bristol. Il s’agit d’une association informelle de peintres qui s’illustrèrent dans la peinture de paysage, à la veine parfois fantastique, et dans la peinture de genre à caractère social, pleine d’humour so british ! Cette exposition est reconnue d’intérêt national par le ministère de la Culture.

Tarifs :
Entrée couplée musée des Beaux-Arts et galerie des Beaux-Arts : 7€ ; tarif réduit 4€
Entrée musée des Beaux-Arts seul : 5€ ; tarif réduit 3€, Gratuit avec le Bordeaux Métropole City Pass.

Gratuit pour les moins de 18 ans, le 1er dimanche du mois excepté en juillet et août. Tarifs réduits et autres gratuités sous conditions.

SERVICES, ÉQUIPEMENTS & CONFORT

Boutique

Bibliothèque


Services, équipements & confort

  • Boutique
  • Médiathèque

Infos pratiques

Du 7 janvier au 31 décembre
› lundi : À partir de 11:00:00, Jusqu'à 18:00:00
› mercredi : À partir de 11:00:00, Jusqu'à 18:00:00
› jeudi : À partir de 11:00:00, Jusqu'à 18:00:00
› vendredi : À partir de 11:00:00, Jusqu'à 18:00:00
› samedi : À partir de 11:00:00, Jusqu'à 18:00:00
› dimanche : À partir de 11:00:00, Jusqu'à 18:00:00
Fermeture le mardi

Fermé le mardi et les jours fériés sauf le 14 juillet et le 15 août

  • Français, Anglais, Espagnol

Musée des Beaux Arts
20 cours d'Albret
33000 BORDEAUX

Ils parlent de nous

Vous aimerez aussi...