Acheter en ligne visites, excursions, citypass,...
© © B.ruiz
© © B.ruiz
© © B.ruiz
© © Mairie La Teste

L'Ile aux Oiseaux

L’île porte bien son nom et dispose d’une richesse ornithologique exceptionnelle : nicheurs, migrateurs ou hivernants, 250 espèces d’oiseaux peuvent être observées sur le site tout au long de l’année, on dénombre 300 000 à 400 000 individus en reposoir ou en hivernation.

La flore n’est pas en reste, au fil du temps une forêt de pins maritimes a tenté de s’imposer. Malheureusement après le passage de la tempête Xynthia en 2010, 800 pins ont été arrachés et il ne reste plus aujourd’hui qu’une poignée d’arbres et une végétation arbustive (brande, baccharies…).

La majeure partie de l’île est composée de zones humides où se cachent de nombreuses espèces de végétaux. Ce sont les seuls prés salés vierges de toute intervention humaine de la côte Atlantique.

Autrefois, l’île était commune à tous les habitants du Bassin qui l’utilisaient librement pour le pâturage des troupeaux de vaches et de chevaux. A partir de 1820, devenu propriété de l’Etat, son accès resta libre et la chasse aux oiseaux autorisée. Dans les années 1860, Napoléon III encouragea le développement de l’ostréiculture face à l’appauvrissement des sols, ce fut l’apparition des premiers parcs à huîtres impériaux.

L’Ile aux Oiseaux accueille aujourd’hui 53 « cabanes » dont les deux célèbres Cabanes Tchanquées. Onze d’entre elles sont privées. Les autres, bâties sur le Domaine Public Maritime, ont été attribuées au Conservatoire du littoral en 2005 qui en a confié la gestion à la ville de la Teste de Buch. Leurs occupants disposent d’une Autorisation d’Occupation Temporaire renouvelable tous les 7 ans (AOT).

L'Ile aux Oiseaux
33260 LA TESTE-DE-BUCH