Acheter visites, excursions, citypass,...
Chez Dupont
© Chez Dupont

Les restaurants traditionnels de Bordeaux

L'agneau de Pauillac, la tricandille, l'entrecôte, la lamproie à la bordelaise, le foie gras... que serait une visite à Bordeaux sans le plaisir de goûter aux spécialités culinaires du Sud-Ouest ? Ici, pas de chichi. Que l'on fonde pour le décor de brasserie d'antan, les plats aux saveurs traditionnelles ou encore les incontournables revisités par de talentueux chefs, on a rassemblé ici quelques restaurants traditionnels bordelais. 

Cadre rustique et cuisine raffinée du Sud-Ouest au restaurant : La Tupina

Institution s'il en est, La Tupina est un restaurant qui se distingue dans le paysage gastronomique bordelais. Et pour cause, fondée en 1968 par Jean-Pierre Xiradakis, cette auberge champêtre perpétue avec passion les traditions et met à l'honneur les produits du terroir du Sud-Ouest. Nichée à l'angle de la rue de la Porte de la Monnaie, son décor d'auberge résolument authentique et sa cheminée avec le chaudron dans lequel mijotent les plats, séduisent toujours autant. Lamproie, poisson mythique de la cuisine bordelaise, foie gras aux poires ou ris de veau au Lillet, la cuisine du Chef Franck Audu reste fidèle à la tradition. Célébrée par des critiques prestigieux, cette adresse emblématique brille toujours au firmament de la scène culinaire bordelaise.

Restaurant © La Tupina
© La Tupina

La Tupina, 6 rue Porte de la Monnaie, Bordeaux

Brasserie Bordelaise, un incontournable restaurant à toute heure

La Brasserie Bordelaise, c'est l'adresse incontournable pour les amateurs de viande grillée et de plats traditionnels du terroir. Avec une sélection minutieuse des meilleures viandes provenant de la boucherie Florian Gazeau, le restaurant propose une carte généreuse signée par le chef Stéphane Perromat et le Chef exécutif Djordje Ercevic. On y retrouve par exemple une joue de bœuf confite au vin. Dans un cadre chaleureux de brasserie, les convives se retrouvent autour de grandes tablées et y découvrent une ambiance simple et animée. Non content d'être ouvert tous les jours, l'adresse sert aussi jusque tard, parfait pour un dîner après un spectacle. D'ailleurs, parlant de spectacle, il n'est pas rare d’y croiser une personnalité. Certaines, à l'instar de Guillaume Canet, Isabelle Huppert, Patrick Bruel, ont même leurs noms gravés sur les chaises.

Restaurant Bordeaux Brasserie Bordelaise
© La Brasserie Bordelaise

 La Brasserie Bordelaise, 50 rue Saint-Rémi, Bordeaux

Cadre intimiste et cuisine de partage chez Gaūta

Lovée dans une petite rue à quelques encablures de la place Saint-Michel, Gaūta, "gueule" en gascon, est le dernier projet ouvert par le chef Vivien Durand et ses acolytes. Repaire de fines gueules, comme ils aiment à l’appeler, cette adresse intimiste laisse la part belle à la cuisine du Sud-Ouest, du Béarn et du Pays basque. Elle offre une expérience conviviale et étonnante, surtout si on s’installe au comptoir, duquel on peut observer le ballet des cuistos qui pressent, assaisonnent et dressent les assiettes. Kevin, chef de cuisine, propose à la carte des plats signatures tels le poulpe rôti au barbecue avec sauce pilpil, recette basque ou encore le Kokotxas. On peut également déguster des vols au vent, un plat français que l’on retrouve assez peu ou encore les ris de veau. Et pour les grands groupes, ils disposent d’une salle à l'arrière avec une grande table d’hôtes.

Restaurant Bordeaux © Gauta
© Gauta

Gaūta, 40 rue Traversanne, Bordeaux

Le bistrot classique des Chartrons, le restaurant Chez Dupont

Idéalement située à l’angle de la charmante rue Notre-Dame et de la rue Cornac, cette adresse à la terrasse ensoleillée toute l’année fut longtemps la cantine des antiquaires. Et pour cause, le quartier des Chartrons était (et est encore dans une certaine mesure) leur QG. Tenu par le même couple depuis 1988, ce bistrot au comptoir en zinc sert une cuisine fraîche, authentique entre brasserie et gastronomie. On y retrouve les célèbres tricandilles des Halles, mais aussi leur foie gras mi-cuit maison. Les ris de veau sont très souvent demandés par les “anciens” et en ce moment, on déguste également un agneau de lait rôti au thym. À noter que leur annexe de l’autre côté de la rue reçoit les groupes en privatisation et qu’au-delà d’y déjeuner et de dîner, on peut aussi passer la nuit Chez Dupont, dans leurs chambres d’hôtes.
 

Restaurant traditionnel Bordeaux Chez Dupont
© Chez Dupont

Chez Dupont, restaurant et chambre d'hôtes, 45, rue Notre-Dame, Bordeaux  

Le repaire des bordelais, Chez Pompon

Les Bordelais adorent l’ambiance qui règne à l'heure de l'apéro chez Pompon. Initialement situé à l’angle de la place Tourny, ce joyeux bistrot vient d’investir les quais bordelais. Ici, on vient pour l’ambiance chaleureuse, à la bonne franquette (et facilement festive le jeudi soir) que diffuse comme par magie son fondateur Anthony, accompagné de Victor Battut et du rugbyman Baptiste Serin. On vient s'y poser pour un café dès 8h, déjeuner au soleil et profiter d’un apéro du jeudi au samedi. Trois plats du jour au choix, le suprême de volaille du jeudi, depuis 20 ans, la recette n’a pas changé. Les œufs mimosa bio, le petit rôti de bœuf ficelé et lardé, le magret de canard ou encore la purée maison et font toujours sensation.
 

brasserie traditionnelle bordeaux
© Chez Pompon

Chez Pompon, 17 Quai Louis XVIII, Bordeaux

Brasserie Maillard : La nouvelle brasserie à l'ancienne

Difficile de louper cette adresse située proche de la place de la Bourse. Et pour cause, la fresque de fleurs et l’enseigne rétro-éclairée attirent aisément l’œil du chaland. Ici, on pénètre dans une brasserie d’aujourd’hui aux saveurs d’antan. Luminaires globe, banquettes et tapisserie rayée, le restaurant reprend les codes de la brasserie et les twiste avec des couleurs comme le vert et le rose. Dans l’assiette, on retrouve les classiques œufs mimosa, soupe à l’oignon, épaule d’agneau de 7h, bœuf préparé au grill ou encore magret de canard. Mention spéciale pour la broche de la rôtisserie sur laquelle on observe tourner le cochon de lait, ainsi qu’au cordon bleu qui est un de leurs plats phares.
 

Brasserie Maillard Bordeaux
© Brasserie Maillard

Brasserie Maillard, 17 rue Saint-Rémi, Bordeaux

Époustouflant décor, histoire et cuisine raffinée au Chapon Fin

Et on finit cette sélection en beauté ! Situé dans le triangle d’or de Bordeaux, le Chapon Fin, véritable institution gastronomique, continue de séduire les palais les plus exigeants depuis sa création en 1825. Abrité sous des voûtes de roches volcaniques datant de 1902, ce restaurant triplement étoilé offre une expérience culinaire inégalée dans un décor rococo classé. Celui-ci témoigne d’ailleurs de l'opulence de la Belle Époque. Sous la direction du nouveau chef Younesse Bouakkaoui depuis décembre 2023, le Chapon Fin se positionne désormais dans une sphère encore plus haut de gamme, tout en préservant ses plats signatures tels que les ris de veau et le homard. Sa cave, parmi les plus prestigieuses de Bordeaux, abrite des trésors viticoles incluant la célèbre bouteille de Château Yquem 1928. Célébrant ses 200 ans d'histoire en 2025, le Chapon Fin reste indéniablement un pilier de la gastronomie bordelaise, alliant tradition et modernité avec brio.
 

Restaurant traditionnel Bordeaux Le Chapon Fin
© Le Chapon Fin

Le Chapon fin, 5 rue Montesquieu, Bordeaux

Encore faim ? D'autres idées gourmandes