Acheter en ligne visites, excursions, citypass,...
nonglak - stock.adobe.com
© nonglak - stock.adobe.com

Vieux Bordeaux et quartier Saint Pierre

Entre le cours de l’Intendance et la rue Peyronnet s’étend ce que l’on appelle le Vieux Bordeaux. Il s’agit en réalité d’un ensemble qui regroupe plusieurs quartiers, anciennes paroisses Saint-Pierre, Sainte-Colombe, Saint-Michel et Sainte-Croix. Ses monuments, ses rues et sa population en font une entité à part, qui d’inscrit dans le plus grand secteur sauvegardé de France (150h).

UN ENSEMBLE ARCHITECTURAL UNIQUE

 

L’action décisive des Intendants au 18e siècle permis d’ouvrir le quartier sur la Garonne et son port.  En faisant tomber la muraille médiévale ils dégagèrent la place de la Bourse, la rue Royale et la future place du Parlement. Cette transformation eut pour conséquence de donner à ce quartier sa richesse architecturale unique.

Nicolas Beaujon, le plus fastueux négociant, naquit en 1718 au n°11 de la rue du Parlement-Sainte-Catherine. Au n°16 rue Fernand-Philippart, (ancienne rue Royale) se trouvait la maison du négociant Castagnet (1760), avec son balcon arrondi sur trompe, orné d’une magnifique ferronnerie en galbe. Au n°9 rue des Faussets, vous pourrez admirer une façade décorée d’une frise d’aigles qui frappe par la qualité de son exécution.

Les emblèmes du quartier

A la jonction de la rue du Cancéra et de la rue des Bahutiers une niche de 1687 contient une statue de Saint-Pierre ; là s’éteignit Flora Tristan, première figure du féminisme et grand-mère du peintre Gauguin. A quelques pas, au n°19, à l’emplacement d’une fontaine publique, apparaît dans un bas-relief « La Samaritaine au puits », œuvre d’un sculpteur anonyme. On ne peut quitter ce quartier sans découvrir l’étonnante place du Parlement où se lit la continuité des programmes voulu par les édiles locaux, mêlant constructions et restitutions à l’identique depuis 1760 !

Place du Parlement
©Nicolas Duffaure - Place du Parlement

SAINT-PIERRE, LE BERCEAU DE BORDEAUX

Après la ruine du Burdigala romain, les habitants se sont repliés à l’intérieur d’un castrum dont le centre était occupé par l’actuel quartier Saint-Pierre. L’entrée du port intérieur se situait à l’emplacement de la place Saint-Pierre d’aujourd’hui. Là, les navires chargés de marchandises se mettaient à l’abri avant de repartir vers les différentes provinces, tandis que les commerçants établis en grand nombre prospéraient dans ce quartier.
C’est sur les boues de l’ancien port que fut édifiée au début du Moyen-Âge la première église. Les noms de rues évoquent encore les métiers d’autrefois : la rue des Argentiers (orfèvres), la rue des Bahutiers (marchands de coffres), la rue du Chai des Farines (entrepôts à céréales). Au 16e siècle, les familles bourgeoises s’y installent et la Cour des Aydes tient le rôle de tribunal.

Nicolas Duffaure
©Nicolas Duffaure - Place Saint-Pierre

LA PORTE CAILHAU, UNE ENTRÉE ROYALE SUR LA VILLE

Elle est belle, elle est grande, élancée telle une jeune fiancée. Malgré son grand âge (Imaginez ! elle remonte à 1494), sa silhouette n’a pratiquement pas changée. Elle commémore la Victoire de Charles VIII à Fornoue (Italie). A sa façon, ce roi de France habite encore la tour : son effigie orne une niche côté fleuve et un panneau signale au visiteur trop pressé de faire attention au linteau en rappelant qu’une porte trop basse lui fut fatale …

Mais que veut dire Cailhau ? Bien malin qui pourrait répondre à cette question. Autant d’historiens, autant d’affirmations : nom de famille ? caillou ? menhir ?… peu importe au fait.

Haute de 35 mètres, la porte Cailhau faisait partie des murailles de la ville. En 1864 on trouve comme locataires un écrivain public et un peseur de sel qui seront expulsés pour cause de rénovation (déjà !).
Depuis ses magnifiques charpentes de chêne, un magnifique panorama s’ouvre sur le doyen des ponts de Bordeaux : le pont de pierre.
Dans ses étages, une exposition présente les outils et les matériaux qui servirent à bâtir la ville. Un montage audio-visuel réalisé à partir de films anciens nous immerge dans le monde des tailleurs de pierre.

Nicolas Duffaure
©Nicolas Duffaure - Place du Palais et la Porte Cailhau

Découvrez les autres quartiers de la ville de Bordeaux

Tous les quartiers