Acheter en ligne visites, excursions, citypass,...
©La brigade
© ©La brigade

Les hotspots alternatifs bordelais

Loin de son ex-image de ville un peu lisse, Bordeaux prouve qu’elle a plus d’une corde à son arc en matière de lieux alternatifs. Eparpillés aux quatre coins de la cité, ces hotspots offrent un savoureux mélange d’art, de fêtes et d’actions solidaires. Tour d’horizon des 7 lieux à (re)découvrir de toute urgence !

La Fabrique Pola 

Rien à voir avec le célèbre appareil photo des années 70. Mais bien malin celui qui devinerait ce qui se cache derrière le grand bâtiment en tôle blanche qui héberge la Fabrique Pola. Installée au bord de la Garonne sur la rive droite, cette dernière se décrit comme "un bien commun", une "usine à idées" et une "boîte à outils multi-usages". Le lieu hybride consacre ainsi ses journées à la création contemporaine, la production et la diffusion artistique sous toutes leurs formes. Dans ce lieu de partage, on peut ainsi visiter des expos ou assister à des évènements. Ses crédos ? Accueillir des structures et des ateliers d’artistes et donner accès à des espaces de production et de diffusion. Aujourd’hui, 19 structures en lien avec les arts visuels, 9 artistes résidents et 3 ateliers de production se partagent les faveurs de la Fabrique.

10 quai de Brazza 33100 Bordeaux. Tél. : 05 56 40 62 85. www.pola.fr

Hotspots alternatifs Fabrique Pola
Crédit photo : Anne-Cécile Paredes

Les Vivres de l’Art

Il est des endroits nés pour vivre l’art, respirer son essence et même ne faire qu’un avec lui. C’est le cas des bien nommées « Vivres de l’art ». Posté dans un quartier en cours de reconversion aka Bacalan, ce projet artistique global s’organise autour de l'atelier de Jean-François Buisson, sculpteur de pièces monumentales, créateur d'objets en métal et directeur des Vivres. Les artistes peuvent y venir en résidence et s'ils ont de la chance, être hébergés dans l’appartement insolite "Chez Michèle". Nombreux sont les événements et les expositions à rythmer la vie de ce lieu composé d’une grande cour et d’un ensemble architectural du 18ème classé aux monuments historiques. Toute l’année, des fêtes battent leur plein et la musique fait swinger le quartier. Jeunes et moins jeunes se côtoient dans la joie et la bonne humeur dans ce décor aux faux airs de squat berlinois…

4 Rue Achard, 33300 Bordeaux. Tél. : 05 56 10 80 94. https://lesvivresdelart.org/

Hotspots alternatifs Vivres de l'art
Crédit photo : Margaux Brisson

Le Garage Moderne

A quelques encablures de là, toujours dans le quartier en devenir de Bacalan, il est un garage complètement différent des autres garages. Créé en 2003, ce grand hangar de plus de 2200 m² accueille le plus moderne et le plus solidaire des garages de France et de Navarre. Dans ce lieu alternatif et hybride, une association organise des ateliers participatifs de mécanique et des évènements culturels, culinaires et artistiques. Cantine, réparation d’engins à deux ou à quatre roues, ressourcothèque, ateliers DIY, évènements… Le Garage Moderne ne chôme jamais !

1 Rue des Étrangers, 33300 Bordeaux. Tél. : 05 56 50 91 33. https://www.legaragemoderne.org/

Hotspots alternatifs Garage Moderne
Crédit photo : Nicolas Duffaure

La Chiffonne Rit

La Chiffonne ne rit pas beaucoup en ce moment contrairement à sa collègue la Vache. Espace partagé de travail et de création, elle est chiffonnée pour cause de projet de vente de ses locaux. Installée depuis 2014 dans le quartier de la Bastide, elle offre la possibilité à tous ceux qui le souhaitent de signer une pétition de sauvetage. Affaire à suivre dans quelques temps. Pour l’heure, elle réunit une trentaine d'artistes et d'artisans dans un ancien garage automobile… à l’image de son confrère du Garage Moderne ! Gérée par une association de loi 1901, elle organise également des évènements culturels et bénéficie d'un café associatif. Gageons que le soutien des Bordelais lui redonne le sourire !

77 Rue Reinette, 33100 Bordeaux. Tél. : 05 24 54 70 47. https://www.lachiffonnerit.com/

Hotspots alternatifs Chiffonne Rit
Crédit photo : Chiffonne Rit

Le 308+

Le 308+ accueillait hier encore une usine d’électricité. Totalement réhabilité en 2009, l'édifice abrite désormais le Conseil de l’Ordre des Architectes, la maison de l’architecture en Aquitaine et le centre de formation des architectes d’Aquitaine. Témoin du patrimoine industriel de la région et notamment du quartier de la Bastide, le bâtiment s’admire également de l’extérieur avec sa superbe façade du début XX°siècle. A l’intérieur, des expositions régulières sont régulièrement (et gratuitement) accessibles à tous !

308 Av. Thiers, 33100 Bordeaux. https://www.le308.com/

Hotspots alternatifs 308
Crédit photo : Arthur Péquin pour le 308 

Moxy

Une fois n’est pas coutume : c’est la chaîne internationale hôtelière Mariott qui signe ce nouveau de lieu de vie ouvert en 2021. Moxy, c’est d’abord un bar puis un endroit de rencontre qui centralise moult évènements éclectiques : vide-dressing, DJ sets, ateliers DIY, sessions de yoga (de ping ou de baby-foot), rencontres associatives… Entre terrasse insolite et jardin-jungle, cet endroit branché reflète à merveille la philosophie du nouveau quartier des Bassins à Flot.

25, Quai du Maroc 33 000 Bordeaux. Tél. 05 33 52 13 26

Hotspots alternatifs Moxy
Crédit photo : Moxy

L’Eco-système Darwin

On termine avec une star que l'on ne présente (presque) plus ! Cela fait plus de 14 ans que celui qu'on appelle simplement "Darwin" règne sur la rive droite. Créé en 2007 dans l’ancienne caserne Niel, il est devenu le deuxième endroit le plus visité de la ville, sur la deuxième marche du podium juste après son collègue le Miroir d’eau. Street art, skate park, brunch, évènements divers et variés et repère de start-ups... Plusieurs fois menacé, il résiste malgré la réduction de ses espaces.

87 Quai des Queyries, 33100 Bordeaux. Tél. :  05 56 77 52 06.

Hotspots alternatifs Darwin
Crédit photo : la Brigade

Les hotspots de l’été (indien) à Bordeaux

unairdebordeaux.fr

Bonnes-adresses

Terrasses éphémères, rooftops et guinguettes : les hotspots de l’été à Bordeaux

5 min de lecture