Acheter en ligne visites, excursions, citypass,...
Deepix
© Deepix

Sélection de restaurants gastronomiques

Envie d'un dîner très gourmet ? Voici une sélection de restaurants gastronomiques, étoilé ou non, à la carte gourmande, raffinée et créative. 

LE CHAPON FIN

Cela fait maintenant un an que Cédric Bobinet officie derrière les pianos du Chapon Fin. Dans le cadre Rocaille et Art Déco de cette institution bordelaise, le jeune chef propose une cuisine qui renoue avec les fondamentaux de la gastronomie française. A la fois classique et très recherchée, la carte du Chapon Fin est un véritable éloge à la cuisine bourgeoise, à l'instar de son homard européen « bleu », du pigeon de Brannens fumé au sarment de vigne ou de la fine tarte d’abricots, thym et amandes grillée.  

©Le Chapon Fin
©Le Chapon Fin

EN SAVOIR PLUS


    GAROPAPILLES

    Né en 2014 de la rencontre de deux passionnés de vin et de gastronomie, le chef Tanguy Laviale et le sommelier Gaël Morand, Garopapilles n'a pas tardé à obtenir une étoile au Guide Michelin (2018). Une belle récompense pour les deux associés qui prônent une cuisine sans complexe et dans l'air du temps, où l'on ne lésine pas sur l'importance de l'accord mets-vin. Leur devise, « Vin d'auteurs et cuisine à la hauteur »,  se décline au fil d'une carte de 15 plats et une dizaine de grignotages, qui varie au fil des saisons. Pour l'été, on peut citer les huîtres coco-menthe ou les Saint-Jacques fumées avec asperges.

    ©Vincent Perillat
    ©Vincent Perillat

    « LA »  TABLE D’HÔTES, LE 4E MUR 

    En 2017, deux ans après avoir pris les rênes du restaurant du Grand Théâtre, Le 4e Mur, Philippe Etchebest décide d'ouvrir une table d'hôtes, au sein même des cuisines de ce restaurant : une première mondiale ! « Dans ce lieu hors du temps, je voulais que les convives partagent mon univers culinaire », explique le chef. Récompensée d'une étoile au Guide Michelin en 2018, LA Table d'Hôte vous accueille sous son plafond voûté, autour d'une grande table de frêne blond. Côté papilles, le chef vous concocte un menu surprise composé de sept assiettes (mise en bouche, deux entrées, poisson, viande, deux desserts). Une cuisine raffinée et moderne et un credo : le goût !

    ©Maxime Gautier
    ©Maxime Gautier

    EN SAVOIR PLUS

    LE PRINCE NOIR 

    Sur les hauteurs de Lormont, dans le château du même nom, le restaurant Le Prince noir défend « une gastronomie ancrée dans son époque ».  Aux fourneaux, le chef Vivien Durand privilégie une cuisine créative estampillée basque à coups de coulis de piquillos épicé, de fromage de brebis et bien sûr de porc Ibaiana. « A huit ans, en préparant une génoise avec ma mère, j'ai su que je voulais devenir chef », se rappelle Vivien Durand. En 2015, alors qu'il officie depuis un an au Prince Noir, il obtient une étoile au Guide Michelin.

    ©Le Prince Noir
    ©Le Prince Noir


    LE PRESSOIR D'ARGENT

    Dans la catégorie deux étoiles, le Pressoir d'Argent tenu par Gordon Ramsay est un incontournable. Dans l'enceinte du Grand Hôtel, c'est l'occasion de savourer une cuisine traditionnelle de haute volée ! « J'ai envie de mettre en avant les merveilleuses matières premières de notre belle région et de montrer que le rustique peut et doit avoir sa place dans la haute gastronomie Française et Internationale », indique le chef. Son plat vedette ? «un faux-filet de bœuf du Limousin maturé, grillé au sarments de vigne, sucrine de plein champs, sauce à la Bordelaise. »

    ©Julien Faure - Bordeaux Grand Hôtel
    ©Julien Faure - Bordeaux Grand Hôtel

    EN SAVOIR PLUS

    À voir aussi