Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies notamment pour réaliser des statistiques de visites, pour vous proposer des services et des offres adaptés à vos centres d’intérêts, ainsi que des services de partage et pour optimiser les fonctionnalités du site.
Pour en savoir plus sur la protection de votre vie privée et paramétrer les traceurs.

loader
 

Achetez
en ligne

Visites & excursions

City pass

tout bordeaux
en 24, 48 ou 72 h

  découvrez
notre city pass  

Acheter et réserver en ligne  

  •       Citypass
    • La Cité du Vin (avant 12h)
    • Transports en commun en illimité
    • 20 musées et monuments
    • Visites de la ville
  •       Visites de bordeaux
  •       Excursions dans le vignoble
24H 29,00 €
48H 39,00 €
72H 46,00 € 43,00 €
Découvrir les avantages
  • Imprimer
  • Augmenter la taille du texte
  • Réduire la taille du texte

Un dimanche d'automne à Bordeaux - Camille D  

11h, bienvenue au marché dominical, quais des Chartrons. Les bottes de fleurs fraîches côtoient les pains de campagne, le miel de châtaigner, les plateaux d'huîtres et les étals de boucherie. Ici l'appel d'un fromager vantant ses produits, là l'odeur du poulet rôti ou des crevettes flambées et partout des bordelais, cabas à la main, faisant les courses pour la semaine à venir. Incontournable marché !

 

15h, les produits du marché des Chartrons cuisinés, il est temps de se balader. Direction le jardin public. A l'automne le jardin public est flamboyant. Alternance de rouge, jaune, ocre, orange. Nous marchons le long de ces somptueux appartements haussmannien, traversons un pont, nous arrêtons à l'aire de jeux pour profiter des éclats de rires des enfants, puis nous choisissons un banc au soleil pour jouer une partie de cartes. Au loin nous entendons les animations du vieux théâtre de Guignol qui séduit encore les familles en promenade.

17h, le jour décline doucement mais la journée n'est pas terminée : Bordeaux a plus d'un tour dans son sac. Nous terminons notre dimanche à l'Utopia, divin cinéma d'art et d'essai niché dans un ancien monastère, place Camille Jullian. En attendant le film nous scrutons les poutres et lustres au plafond et les statues religieuses dans les allées : un décor surprenant et qui nous étonne toujours. Puis salle noire, silence, ça commence.

19h, dehors il fait enfin nuit. Nous ne perdons pas une miette du spectacle bordelais pour autant. La ville est joliment éclairée et les plus beaux monuments valorisés. Devant le Grand Théâtre des curieux font le tour de la statue de Jaume Plensa, cette tête de femme qui semble absolument plate et que nous admirons tous les matins en partant travailler. Le tramway, ce cher tram, amorce sa courbe Cours de l'Intendance.
C'était un dimanche d'automne à Bordeaux comme les autres !

En savoir plus sur Camille D